Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 10:48

Par la fenêtre de ma cuisine, le paysage,

sublimé par la remontée de floraison des rosiers paysagers,

incite à la rêverie.

Du pur romantisme dans la chaleur de cette fin d'été 2012.

vue depuis la cuisine septembre 2012

Le jardin, c'est aussi de la poésie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sereineetbienchezmoi 11/09/2012 22:00

Oui, je m'y vois bien, installée là, chez toi, avec un bouquin un jour de soleil... Très bonne soirée :)

Nicole 09/09/2012 20:41

Une très belle vue, j'adore. Chez moi je n'ai que de la verdure, un prunus, un petit conifère, une petite bordure de roses à faible remontée. Bravo pour la belle récolte de raisin picard !
Bonne soirée
Nicole

Sylvaine 09/09/2012 19:48

Oui, c'est magnifique :)
Par la fenêtre de ma cuisine, je vois les bambous et le grand robinier.
Je ne me lasse pas des jeux de lumière dans les hautes tiges des bambous.
Bonne soirée

Présentation

  • : Le blog de lejardinduchatvert
  • Le blog de lejardinduchatvert
  • : Ce blog ouvre une fenêtre virtuelle sur mon jardin, le jardin du Chat Vert, entretenu avec respect et passion.
  • Contact

Un jardin dans l'Oise...

logo-jardiner-picardieUn Jardin dans l'Oise, Pays de Valois, Picardie, France

Recherche

Rendez-vous Jardins

 

 

Archives

Refuge LPO

Le jardin du Chat Vert est refuge LPO depuis 2009

panneau-lpo

Charte des refuges LPO

- Je crée les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages

- Je renonce aux produits chimiques

- Je réduis mon impact sur l'environnement

- Je fais de mon refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

Blog Zéro Carbone

Un blog génére en moyenne 3.6kg de CO2 par an. Pour compenser cela, j'ai adhéré au programme de plantation d'un arbre pour un blog.

Cliquez sur le logo pour en savoir plus.

  Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr

A méditer :

"Pour commander à la nature,

il faut savoir lui obéir"

(Francis Bacon)