Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 07:10

Le magnifique été que nous avons eu aurait bien pu me faire oublier le printemps abominablement humide que nous avons eu...Mais la nature se rappelle à moi avec son lot de mauvaises surprises ! Les maladies crytogamiques ont proliféré en sous-sol, silencieusement, sournoisement, et se montrent au grand jour maintenant.

Après le déclin inéluctable et tragique du Malus Evereste, dont je vous ai déjà parlé ici et , c'est au tour de mon forsythia d'être victime d'un flétrissement soudain...(et ses voisines les clématites ne vont pas bien non plus)

fletrissement-du-forsythia-1.jpgJ'accuse le terrible Phytophtora d'en être la cause ! Ce champignon, qui colonise le système racinaire, étouffe littéralement la plante.

fletrissement-du-forsythia-2.jpgJe n'ai pas trouvé de solution curative en bio et j'avoue ne pas être vraiment chaude pour l'emploi d'un fongicide chimique mais je crois que je vais y être contrainte. Apparemment le "Curasis J" de BHS est efficace . 

curasis-j.jpg

L'autre de mes petits malheurs, c'est l'attaque de Moniliose sur mes poires : la récolte de Confèrence est maigre, et mes merveilleuses Sucrées de Montluçon, si abondantes sur l'arbre, commencent à en être atteintes également...

poire-atteinte-de-moniliose.jpgJ'enlève au fur et à mesure les fruits abimés en espérant enrayer la contagion...

poires-tombees-atteintes-de-la-moniliose.jpgC'est parfois dur la culture !!

Voilà le calendrier de soins que je prévois :

 - élimination immédiate des parties malades, suivie d'une désinfection des plaies de taille et des outils,

- pulvérisation de bouillie bordelaise à l'automne lors de la chute des feuilles et ensuite au débourrement printaniers des bourgeons,

- décompactage et aération du sol...

...en espèrant que cela suffira !

Je termine cet article pas très gai avec un lien très instructif sur les maladies de nos végétaux : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by lejardinduchatvert - dans Santé des plantes
commenter cet article

commentaires

rando60 10/09/2013 18:05

coucou Charlotte , pas marrant de voir nos arbres malades , mes cerises pourrissaient sur l'arbre , il me reste un groseillier à fleurs à supprimer , un champignon .....l'année ne fut pas bien
bonne pour nos jardins...le froid qui s'installe va peut-être stopper la végétation..bonne soirée , bisous

lejardinduchatvert 11/09/2013 08:34



La pluie et la fraicheur ne vont pas bloquer que la végétation...mes ardeurs jardinières vont elles aussi passer sur off si ça continue : nous sommes passés de l'été à l'automne sans crier gare !
J'espère que l'hécatombe dans mon jardin va s'arrêter là : avec le temps qu'il fait, je n'ai pas envie de faire de gros travaux dans mes massifs (reprendre des petites choses de ci de là, oui,
mais pas plus !!).


Bises et bonne journée



Maryline 09/09/2013 21:29

Je compatis Charlotte pour la maladie de tes arbres et c'est bien rageant de voir les fruits dépérir de cette manière. Mes deux très jeunes pêchers ont souffert de la cloque et je pense qu'il va
falloir les traiter aussi à la bouillie bordelaise. Deux plants de myrte commune installés l'an passé ont bien souffert aussi, l'un n'a carrément plus de feuilles, quant à l autre les ravissantes
fleurs ont été maigrichonnes. Je ne sais si seul l'été en est responsable ou si je dois essayer de les mettre en pots et de bien les nourrir.As-tu une idée ?

lejardinduchatvert 10/09/2013 11:17



C'est d'autant plus agaçant que la météo repasse au moche avec fraicheur (pas plus de 15° hier) et pluie...Pour la  cloque des pêcher, je crois savoir qu'il existe des trucs bio très
efficaces : planter de l'ail autour de l'arbre, ou, un truc plus cocasse mais qui fonctionne (je l'ai constaté dans le verger d'une propriétaire de chambre d'hôtes dans l'Ain), suspendre des
coquilles d'oeuf dans les branches avant le débourrement des bourgeons. La bouillie bordelaise, même si elle est autorisée en bio, est à utiliser avec parcimonie (une fois à la chute des
feuilles, et une fois avant le démarrage de la végétation). Pour tes myrtes, je ne sais pas trop ce qu'elles peuvent avoir : ce sont des plantes de garrigue (terrain pauvre, bien drainé, plein
soleil). Selon moi, les nourrir ne sert à rien : les myrtes n'ont pour ainsi dire besoin de rien...Si les plants sont jeunes, ils ont peut-être eu soif faute de racines profondes (l'été a tout de
même été bien sec). Pour les requinquer, je les rabattrais sévèrement et ferais un gratouillage autour du pied suivi (au besoin) d'un gros arrosage. La culture en pot, pourquoi pas, mais
attention au gel possible des racines en hiver !



David 08/09/2013 22:55

Ici aussi la moniliose fait des ravages sur les arbres à noyaux mais je ne l'ai jamais vu sur les poires ... zut alors.
Ca fait vraiment mal au coeur de perdre ses arbres comme ça :-(

lejardinduchatvert 09/09/2013 09:16



J'espère (et je crois) que le curasis J sera efficace (j'en ai même mis au pied du Malus : on ne sait jamais...un miracle est toujours possible) ! Pour ce qui est de la moniliose, ça compromet ma
belle récolte, mais ne tuera pas mon arbre : la bouillie bordelaise à l'automne et au printemps avant le débourrement des bourgeons devrait l'enrayer pour l'année prochaine.


Bises, et bonne journée



Sylvaine 08/09/2013 22:39

Magali a raison, moi qui ne traite jamais rien, je pense qu'il y a des cas où il ne faut pas hésiter à employer les grands moyens.
J'espère vraiment que tu pourras venir à bout de ce champignon mortel. Dans ma terre très sèche et pauvre, il n'y a pas de maladie, c'est un avantage certain.
Cette année, mes pommiers ne sont atteints de moniliose, contrairement aux années précédentes.
Bises

lejardinduchatvert 09/09/2013 09:10



Franchement, hormis le Malus pour lequel je n'ai plus d'espoir, je pense éviter le pire pour le forsythia : j'ai supprimé toute la partie atteinte (une moitié en épaisseur), et ce qui reste me
parait sain ; avec le traitement appliqué au pied, j'imagine que ça devrait aller...bilan au printemps prochain !


Bisous, bonne journée



Lydie 08/09/2013 17:40

merci pour le lien :) c'est en effet encore une année difficile au jardin ! Le jardinage bio est loin d'être facile !
Bises
Lydie

lejardinduchatvert 08/09/2013 20:59



Je range momentanément mon étiquette 100% bio et zéro traitement pour soigner correctement mes "malades. Flute alors !!



Présentation

  • : Le blog de lejardinduchatvert
  • Le blog de lejardinduchatvert
  • : Ce blog ouvre une fenêtre virtuelle sur mon jardin, le jardin du Chat Vert, entretenu avec respect et passion.
  • Contact

Un jardin dans l'Oise...

logo-jardiner-picardieUn Jardin dans l'Oise, Pays de Valois, Picardie, France

Recherche

Rendez-vous Jardins

 

 

Archives

Refuge LPO

Le jardin du Chat Vert est refuge LPO depuis 2009

panneau-lpo

Charte des refuges LPO

- Je crée les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages

- Je renonce aux produits chimiques

- Je réduis mon impact sur l'environnement

- Je fais de mon refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

Blog Zéro Carbone

Un blog génére en moyenne 3.6kg de CO2 par an. Pour compenser cela, j'ai adhéré au programme de plantation d'un arbre pour un blog.

Cliquez sur le logo pour en savoir plus.

  Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr

A méditer :

"Pour commander à la nature,

il faut savoir lui obéir"

(Francis Bacon)