Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 08:18

 

Rome ne s'est pas fait en un jour, le jardin du Chat Vert non plus !

 

Lorsque nous avons acheté la maison en 1997, le jardin ne ressemblait en rien à ce qu'il est aujourd'hui.

 

La petite partie du jardin devant la maison, en rez de rue, était bordée d'une haie de noisetiers, et plantée en son centre d'un immence épicéa (premier sapin de noël des précédents propriétaires, sans doute). Plusieurs "jardinières maçonnées" occupaient la pelouse...oserai-je le dire, ça faisait un peu cimetière !!!


Dans l'allée qui mène au garage, rien : béton et gravier.


A l'arrière de la maison, la plus grande partie du jardin était quasiment nue : une lavande, deux petits fruitiers chétifs et un grand cerisier.Les murs de béton délimitant le terrain étaient bien visible.

 

Au fil du temps, j'ai flouté les contours du jardin en dessinant des massifs sinueux le long des murs.Et puis j'ai planté, planté, planté....J'ai parfois fait quelques erreurs, mais j'ai surtout eu beaucoup de coups de coeur !

 

 

Devant la maison, le jardinet s'est animé d'une haie façon haie bocagère avec des arbres de petit développement et des arbustes de différentes essences plantés en quiconce pour conserver un aspect naturel au décor. A leur pied s'épanouissent des plantes couvre-sol faciles à vivre. Plein sud, une modeste roseraie plantée de rosiers paysagers apporte de la couleur du début de l'été à la fin de l'automne. Au centre de ce jardinet, un ilot de plantation, au bout duquel un prunus serrulata s'élance vers le ciel, est relié à mon allée d'iris par un dallage fleuri.

 

massif-oeufchemin-été


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'allée du garage a pris un peu de couleur verte : des damiers de gazon entre les passages de roues des voitures, une haie de pyrancatha devenue la "citadelle des moineaux", un massif accueillant un rosier grimpant le long du pignon de la maison...

 

Le jardin principal, quant à lui, s'est enrichi de nombreux massifs.


Un chemin mène à une "chambre de verdure" dont les branches du cerisier, devenu monumental, font office de toit. Les murs ont disparu derrière une alternance de fruitiers en espalier et de panneaux de bois pris d'assaut par les clematites. Un charme pyramidal, un Malus Everest, un poirier Sucrée de Montluçon et 3 pommiers colonnaires font prendre un peu de hauteur à l'ensemble.

PanoramaPergola1

 

Un massif en demi-lune, festonné d'une haie basse de buis, délimite l'espace entre la pelouse et le potager créé en 2009 à la place de l'affreuse piscine des enfants.

 

Ce potager rond a été fait à la façon "jardin de curé" : bordurettes de bois et  allées gravillonnées délimitant les quartiers de plantation.

 

potager2potager-juillet-2010-a

 

Au coin nord-est du jardin, se trouve un puits qui semble toujours avoir été là : c'est en fait un bac de récupération des eaux de pluie construit, à l'ancienne, par mon mari.

                  puits2puits4puits5puitspuits6

 

Le fond du jardin reste volontairement plus sauvage pour garder un esprit "sous-bois" très rafraichissant en été. C'est là que va être installé le petit poulailler familial notre projet 2012.

 

Aujourd'hui, le jardin parait plus grand qu'il ne l'est en réalité. Le regard est conduit à travers les méandres de la végétation et incite à rêver d'un ailleurs...là.... peut-être au bout du chemin....

chemin-automne

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laly 12/05/2014 20:36

Très bien cette présentation du jardin, j'apprécie de lire ce genre de billet qui présente le jardin à ses débuts et les travaux qui ont été fait depuis. Et puis c'est une bonne façon de voir le
chemin parcouru :-)

lejardinduchatvert 13/05/2014 12:56



Merci Laly...Il y en a eu des changements depuis que nous sommes là ! Et ce n'est pas fini : avec moi, les choses évoluent constamment ;)



stephanie 17/01/2013 14:51

ah ! voilà ce que je cherchais ! et ben, ça en fait ! je pourrais faire ce genre d'article, qui sait, un jour...j'aime beaucoup ce puits, j'ai vu que tu en avais fait un article, je vais aller voir
de plus près !

lejardinduchatvert 17/01/2013 16:45



Oui, c'est une petite synthèse de mon jardin qui m'a permis de proposer une entrée en matière lors de la création de mon nouveau blog. Ceci dit, un jardin, le mien en tous cas, étant en constante
évolution, il faudra sans doute que je publie des mises à jour...de quoi alimenter de futurs articles !



Présentation

  • : Le blog de lejardinduchatvert
  • Le blog de lejardinduchatvert
  • : Ce blog ouvre une fenêtre virtuelle sur mon jardin, le jardin du Chat Vert, entretenu avec respect et passion.
  • Contact

Un jardin dans l'Oise...

logo-jardiner-picardieUn Jardin dans l'Oise, Pays de Valois, Picardie, France

Recherche

Rendez-vous Jardins

 

 

Archives

Refuge LPO

Le jardin du Chat Vert est refuge LPO depuis 2009

panneau-lpo

Charte des refuges LPO

- Je crée les conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages

- Je renonce aux produits chimiques

- Je réduis mon impact sur l'environnement

- Je fais de mon refuge un espace sans chasse pour la biodiversité

Blog Zéro Carbone

Un blog génére en moyenne 3.6kg de CO2 par an. Pour compenser cela, j'ai adhéré au programme de plantation d'un arbre pour un blog.

Cliquez sur le logo pour en savoir plus.

  Je compense le carbone de mon blog avec les Petits gestes écolos de bonial.fr

A méditer :

"Pour commander à la nature,

il faut savoir lui obéir"

(Francis Bacon)